Vie et Oeuvre

       Le 27 avril 1977, après 39 ans d’exil - 24 années en Argentine et presque 15 en Italie - Rafael Alberti retourne pour la première fois en Espagne. En descendant de l’avion, ses premiers mots furent: “J’étais parti avec le poing fermé et je reviens la main ouverte en signe d’union entre tous les espagnols”.

Sa vie désormais célèbre est liée, depuis près d’un siècle, aux événements culturels, politiques et sociaux les plus marquants de l’histoire espagnole. Depuis son afiliation au Parti Communiste, son travail au sein de l’Alliance des Intellectuels Antifascites durant la Guerre Civile, sa participation au sauvetage des oeuvres d’art les plus importantes de notre patrimoine culturel aux cotés de sa première épouse María Teresa León et d’autres intellectuels durant les conflits - “Les Ménines” de Velazquez, “Charles Quint” du Titien,- jusqu’à la présidence d’honneur, en compagnie de Dolores Ibárruri, du premier Parlement de la démocratie espagnole. Tout ceci fait de lui un personnage singulier et remarquable de notre histoire la plus récente.

Les vers de Rafael Alberti ont rempli les pages les plus importantes de la poésie contemporaine. Son appartenance à la mythique “Génération de 1927” l’associe au groupe de poètes le plus connu du XXe siècle. Son éthique et sa dignité exemplaires, à travers les années, ont été récompensées à plusieurs reprises par des prix parmi lesquels figurent le Prix National de Littérature, le Prix Lénine de la Paix, le Prix National de Théatre et le Prix Cervantes de Littérature.


PLAN

• 956 850 711 - 956 850 960   • 956 852 299 
•Secretaría, administración y Dirección:   fundacion@rafaelalberti.es
• Consultas bibliográficas, biblioteca y archivo: biblioteca@rafaelalberti.es